logo article ou rubrique
Contes revisités : Le petit Poucet
Article mis en ligne le 6 décembre 2019
dernière modification le 5 décembre 2019

par Ecole de Challex CM1-CM2

Un bûcheron et sa femme vivent de manière misérable (Oh la la). N’ayant plus de quoi nourrir leur sept enfants, le couple décide de les abandonner (bah...pourquoi ?). Mais le cadet a entendu la conversation (OUf !). Le lendemain, il ramasse des cailloux blancs et les sème tout au long du chemin. Les parents revenus à la maison se lamentent d’avoir abandonné leurs enfants (je les comprends). Surprise ! Les enfants reviennent (ils doivent être heureux !). Mais de nouveau la disette sévit et les parents abandonnent les enfants (encore !). Petit Poucet n’a eu le temps que de conserver du pain afin de reconnaître le chemin (mince...). Et le pain a été mangé par les oiseaux (méchants oiseaux). Voilà les sept enfants seuls dans la forêt. Ils découvrent une maison mais il s’agit de la maison d’un ogre (oups...). Sa femme les accueille mais l’ogre les découvrent et veut les manger (Bon appétit !). Son épouse le fait patienter et fait coucher les enfants dans la même chambre que les sept filles (elle est gentille). Poucet échange son bonnet et ceux de ses frères avec les couronnes des sept filles (c’est malin ça !). Le stratagème fonctionne car l’ogre pendant la nuit, ne pouvant résister vient égorger ce qu’il croit être les spet garçons (bien fait !). Petit Poucet et ses frères s’enfuient. Le lendemain l’Ogre part à la recherche des enfants chaussé de ses bottes de sept lieues. Il s’endort près de leur cachette. Petit Poucet s’empare de ses bottes et accomplit des exploits puis il rentre chez ses parents (fantastique !).
Axelle

Un bûcheron et sa femme (pas très gentils) vivent de manière misérable. N’ayant plus de quoi nourrir leur sept enfants, le couple décide de les abandonner (c’est méchant ça). Mais le cadet a entendu la conversation (Bien fait pour les parents !). Le lendemain, il ramasse des cailloux blancs et les sème tout au long du chemin. Les parents revenus à la maison se lamentent d’avoir abandonné leurs enfants. Surprise ! Les enfants reviennent. Mais de nouveau la disette sévit et les parents abandonnent les enfants. Petit Poucet n’a eu le temps que de conserver du pain afin de reconnaître le chemin. Et le pain a été mangé par les oiseaux (méchants oiseaux). Voilà les sept enfants seuls dans la forêt. Ils découvrent une maison mais il s’agit de la maison d’un ogre (les ogres ce n’est pas très gentil). Sa femme les accueille mais l’ogre les découvrent et veut les manger. Son épouse le fait patienter et fait coucher les enfants dans la même chambre que les sept filles. Poucet échange son bonnet (rouge) et ceux de ses frères avec les couronnes des sept filles (c’est très gentil...). Le stratagème fonctionne car l’ogre pendant la nuit, ne pouvant résister vient égorger ce qu’il croit être les spet garçons. Petit Poucet et ses frères s’enfuient. Le lendemain l’Ogre part à la recherche des enfants (ouh la, ca va chauffer !) chaussé de ses bottes (dorées) de sept lieues. Il s’endort près de leur cachette. Petit Poucet s’empare de ses bottes et accomplit des exploits puis il rentre chez ses parents (Ouf !).
Kilian


Plan du site Contact Espace rédacteurs squelette RSS

2018-2021 © Ateliers d’écriture courte sur Internet - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.9
Hébergeur : Académie de Lyon.